Saint Vincent de Cosse

Publié le par Marie C.

Saint Vincent de Cosse

Discrète, en amont de la "fluvius Dordoniae" cette commune vous attend.

Saint Vincent de Cosse, située dans la Vallée des Cinq Châteaux, voisine de Beynac, vous déploie bien des chemins. Si des marches nordiques sont mises en place, la voie romaine au coeur du bourg vous laissera pantois, et, c'est à petits pas, sous un soleil flamboyant, sous l'azur du ciel, que j'ai foulé son sol tapissé de pétales blancs ici et lá.

L'origine de "Cosse"

Certains pensent que ce mot est dérivé de "causse", ou encore qu'il s'agit d'un nom de famille, pour ma part, je préfère l'explication suivante qui établit un lien avec les voies romaines:

"CURSUS" (latin) deviendrait "CORS" (en roman) - "cors" a la même origine que "cours"; promenades de villes du Midi - , le groupe "RS" a donné "S" en langue d'Oc, et le terme "COS" fini féminisé en "COSSA"

"COS" comme "COSSA" indiquent des lieux présents (Saint Vincent de Cosse ou le Coux) sur des voies romaines fréquentées par chars et chevaux.

Le membre fondateur de la Société Historique et Archéologique du Périgord, Monsieur Alexis de Gourgues (XIXème S.), vicompte, évoquait l'importance des voies romaines sur ces terres, souvenons-nous qu'il est un des précurseurs en terme de préhistoire, ayant réuni une des premières collections de silex taillés. Aussi, il avait pris soin de fabriquer des petites boîtes bleues sur mesure pour chaque pièce préhistorique.

La Voie Romaine

Très facile à trouver, celle-ci est pratiquement à même le bourg, vous dirigeant vers elle, votre ouïe se laissera charmer (mélangé aux gazoullis des oiseaux) par le ruisselement continu qui circule à plusieurs endroits, issu de la source vauclusienne qui alimente le bourg en eau domestique. Source qui déjà avait attiré les gallo-romains pour s'y établir, "villas" (du côté de Larrit) et divers objets gallo-romains retrouvés en témoignent.

La voie romaine vous emporte dans une autre ère, de par sa fraîcheur et ses textures aux matières nobles tels le bois et la pierre. Il y a différents sentiers pour lesquels vous pouvez opter. Le feuillage dessine des ombres chinoises et, à tout moment, on s'attend à un murmure d'histoire relâché par le calcaire, témoin de tant d'hiers.

Peu importent les rides que portent ces pierres blondes, la vie s'y regénère pour préparer la saison estivale, et revêtir les lieux de charme.

Le Bourg...

...vous offre de splendides panoramas sur la Vallée et le Château des Milandes, il vous dévoile l'architecture paysanne aux typiques "fenestrous". Les félins riverains vous accueillent pleins de câlins, tandis que le clocher de l'Église du XIXème retentit à chaque heure. Plus bas, découvrez le paisible port d'Enveaux, cet ancien quai de gabarres.

Je vous laisse silloner ces quelques photos*, simple échantillon issu d'une promenade le long de la "boucle du bourg", pour vous motiver à explorer cette commune périgordine aux vestiges gallo-romains entr'autres.

*Note: Cliquez sur une des photos pour les faire défiler.

Source: Voisins du bourg, "Mémoires" de l'instituteur Delluc, SHAP, Marie C.,

 

 

 

Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse
Saint Vincent de Cosse

Commenter cet article

Makles 21/05/2014 23:03

Belle incitation à la visite de ce bel endroit. Merci pour ces belles photos.

Marie C. 22/05/2014 12:54

Merci pour ce commentaire, je suis très heureuse de savoir ces photos appreciées :) Il ne reste plus qu'à s'y rendre pour retrouver ces visions et bien d'autres encore!
Vive le Périgord!