La Spiritualité en Périgord avec Bruno Perret

Sssschut...
Vous êtes dans un Sanctuaire.
Un Sanctuaire à ciel ouvert.
 
*Vidéo à la fin de l'article + un bonus à mi lecture.
 

 

Le Périgord: un Sanctuaire

Depuis l'aube de l'Humanité, ici ou ailleurs, nous avons cherché à unir le ciel à la terre, la tête dans les étoiles avec les pieds ancrés vers des racines.
Toujours reliés par le souffle. L'air nous enrobe.

Les temps précedant l'Écriture sembleraient nous avoir réunis au creux de la roche, de la terre nourricière, où nous y avons savament gravé, projeté un tas d'ocres, charbons de bois et autres poudres minérales à défaut de poudres magiques.

En guise d'émotions, de messages. Avec humanité. Avec esprit. 

 

Art figuratif ou pas, il s'habille de 1001 théories d'experts en la matière: théories chamaniques, animistes, naturalistes entre autres mystères...

Cependant toutes - ou presque - convergent vers un point commun: l'art - avaient-ils la notion de "l'ART" à proprement parler?- de nos grottes ornées les métamorphose probablement en lieux sacrés. Lors d'un temps sacré.

Depuis la pensée symbolique de Néandertal, qui lui aussi se révèle de plus en plus  être un "Homme Moderne", c'est au fond de l'obscurité que nous avons cherché - voire trouvé - la lumière filante d'un éveil spirituel.

L'obscurité analogue à la nuit, qui nous montre combien les étoiles scintillent entre les plis de son manteau aux sombres abîmes.

eyzies, neandertal, prehistoire, dordogne, perigord
"L'Homme Primitif", Homo Neanderthalensis, sculpté par Paul Dardé/ Marie Calonne 2018

 

En Périgord, ces lieux de cultes millénaires aux allures chtoniennes se chevauchent, et, toujours suivant le fil de la nature et des sources d'ondines, vinrent les cultes païens, absorbés à leur tour par le (paléo)christianisme des premiers anachorètes, ermites qui nous laissent en héritage des villages hagionymes, monastères, églises s'élevant au rang de cathédrales et villes d'origine abbatiale. Plus récemment, des communautés bouddhistes se sont jointes à la fête du sacré.

Aujourd'hui, la Dordogne est porteuse d'un étonnant patrimoine religieux, doté d'un  bouquet aux styles architecturaux variés, avec des tas de pierres empilées, maçonnées, taillées, voûtées, sculptées, peintes, qui nous rappellent qu'habitants, touristes ou pas, nous restons des pélerins (de peregrinus; étranger) d'un "ailleurs" vers un "ici" ou vice-versa.

Aujourd'hui toujours, hier sûrement et demain encore, le Périgord nous saisi l'âme, l'enveloppant de majestueuse simplicité composée de cingles, bories, cluzeaux, grottes et châteaux. Une simplicité grandiose qui se déballe de vallées en vallées, nous embaumant coeur et esprit de beauté.

 

 

 

Alors, quelle Place occupe la Spiritualité?

 

 

Si Bruno Perret nous rappelle que la spiritualité est présente depuis nos origines - la Dordogne en est témoin -, ce psychologue clinicien qui se définit aussi comme psychothérapeute et énergéticien, argumente qu'à échelle scientifique, universitaire et plus précisément dans le domaine de la psychologie, la spiritualité ne tient aucune place, sauf exception. Bruno Perret met en lumière les pères de la psychologie: Sigmund Freud et son disciple Carl Gustav Jung qui vont mutuellement s'opposer sur cette thématique. 

 

B.P.:"La spiritualité occupe chez l'humain une place prépondérante, fondamentale, même s'il n'en n'a pas toujours conscience…, je pense pour ma part, que l'humain ne peut pas s'en passer et que c'est vraiment déterminant pour lui."

 
 

Le Lieu d'un Rendez-Vous...

 
Bruno Perret au coeur de l'oratoire/ Photo Marie Calonne 2018

 

 

C'est l'oratoire de Redon-Espic (Castels, 24) qui nous réunit en premier.
 
Le soleil éclate toute sa lumière dans les heures turquoises de ce chaleureux mois d'août.
La lumière s'éclate sur toute la végétation gorgée de vie et de chlorophylle, le tout contrastant avec des flammes vacillantes dans le coeur ombragé et frais d'une cabane de pierres sèches.
De  maigres lumières tenaces au bout de bâtonnets de cire, luisent d'un espoir à vif qui tombe en quenouille avec cet  accessoire en trop à titre de préfixe: le "dés-" espoir.
 
L'émouvante cabane circulaire, dépositaire de remerciements, prières ardentes émergeant du fond de larmes ou de coeurs fanés, mélange une architecture paysanne à la religieuse avec la particularité d'être construite sur une source. Un élément qui nous évoque une touche de paganisme au sein d'une apparition mariale qui justifie la présence de cet oratoire et lieu de pèlerinage chrétien sur ce chemin...
Sur place, en face de la cabane-oratoire, un autel  vous attend, situé en pleine nature comme église tellurique… Plus loin, vous trouverez un prieuré qui charme, partiellement restauré dont son histoire n'a pas encore livré tous ses secrets. 
 
 
 

Bonjour Bruno...

bruno perret, perigord, psychologie, energeticien, spiritualite
Le regard de Bruno surpris par un rayon de Lumière

 

L'interview commence à l'église (ou chapelle) monolithique de Caudon, qui fut l'une des chapellenies de Domme, nous rappelant que par ici, il y eu un temps où il y avait plus de monde. Un monde demandeur de protection, ne serait-ce déjà pour les cultures ou la santé...

L'ancienne église est un bloc de nature calcaire, transformé en lieu de culte avec ses sarcophages, enfeu et son touchant petit clocher-mur maçonné par certains qui ont pris la peine de monter au sommet de la corniche entre arbres, arbustes et buissons.

 

caudon, perigordnoir, psychologie, domme, visitedu perigordnoir, dordogne, brunoperret
Bruno à Caudon / Marie Calonne 2018

 

Bruno Perret se dévoile.

Chaque mot prononcé, le ton de sa voix, sa gestuelle, son allure… 
Il se soucie, il s'assure qu'ils soient les plus adéquats possibles, voire les plus délicats si possible…  Il s'est préparé.

Quand Bruno s'exprime, vous pouvez sentir que le  plus grand soin  est placé en équilibre sur la sémantique contenue dans quelques lettres aériennes, vous devinez la délicatesse qu'il véhicule à travers ses outils d'expression directs ou indirects, toujours dans une recherche de justesse ou d'élégance (?), en quête de neutralité,  pour un impact bienveillant dans les filets des perceptions et des interprétations de l'autre. 

 

Tout ce petit monde fragile bien contrôlé se balade sur le tracé d'un fil, entre les jeux du subtil et du concret, comme un reflet qui effleure une surface. Une danse entre l'immatériel et le matériel, l'ombre et la lumière, la psychologie et la spiritualité, les sciences et les croyances. 

 

À sa rencontre,  le jeu du clair-obscur s'annonce franchement sur notre invité: moitié en blanc vers les airs, moitié en noir vers la terre. Et le jeu du clair-obscur nous accompagnera, dans les forêts du cru qui nous regardent depuis leur yeuses.

Mais... pas d'inquiétude, quelques heures plus tard, il finira intégralement gagné par la blanche innocence.

 

redonespic, psychologie, perigordnoir, dordogne
Détail de l'autel de Redon-Espic/ Marie Calonne 2018

 

 

 

Faire ce que l'on Aime...

Bruno exerce la profession qu'il a choisi, qu'il aime. Esquissant un sourire, il explique:
 
"Ce qui me plaît particulièrement dans cette profession, - et c'est pour cela que je l'ai choisie - c'est que c'est un travail qui s'exerce à la fois à partir d'un savoir universitaire (un socle, des repères sur le fonctionnement de l'humain, les psychopathologies, une base solide sur lesquels se poser), et ces repères-là ne sont pas suffisants, parce que ce qui me plaît vraiment c'est de travailler avec le savoir universitaire mais aussi avec le coeur. 
Le travail d'un psychothérapeute c'est d'abord un travail du coeur: c'est-à-dire qu'il faut être dans une capacité d'empathie, d'écoute bienveillante pour pouvoir accueillir et recevoir le patient  tel qu'il est."
 
Pour moi, ce qui me plaît beaucoup c'est le travail d'accompagnement, j'aime voir le patient évoluer au fil des séances...
C'est un travail de "passeur" qui va permettre de faire alliance avec le patient".
 
brunoperret, perigordnoir, visiterle perigord, dordogne, foret
Bruno entre les yeuses du clair-obscur / Marie Calonne 2018

 

 
Quel est le déclic qui vous a fait basculer
de la criminologie vers la psychologie?
 
B.P.: Ce passage entre la criminologie et la psychologie est un long cheminement, un long parcours…
 Depuis l'enfance j'étais attiré par le fonctionnement humain (…), puis le temps est passé et je me suis retrouvé dans un service administratif de protection pour mineurs, après des études de droit.
Et là, j'ai été très surpris de ce que je pouvais observer en termes de maltraitance faite aux enfants. Et ça m'a donné de nouveau envie, ça m'a fait revenir son mon ancien désir de comprendre l'âme humaine.
À ce moment là, je me suis inscrit à l'université Paris VII pour suivre des études de psychologie où j'ai suivi une formation de psychologue clinicien.
 
Bruno combine des outils analytiques à des outils plus comportementalistes, qu'il estime être complémentaires.
En dehors de la cure par la parole, l'analyse, il applique aussi la florithérapie du docteurs Bach, avec une trentaine d'élixirs floraux; l'EFT (emotional freedom technique); l'hypnose Ericksonienne et une approche chamanique entre autres.
 
Le chamanisme (allié aussi au totémisme) est une des théories et version animiste qui nous rapproche de plus en plus aux secrets des représentations dites "artistiques" au coeur des cavités, justifiant les ornementations préhistoriques. Pendant longtemps, ces hypothèses furent écartées par certains scientifiques, cependant le célèbre préhistorien Jean Clottes, avec l'anthropologue David Lewis-Williams, rappelle que partout dans le monde, à toutes époques, les hommes ont cherché à entrer en contact avec les esprits par l'intermédiaire des chamanes (Les Chamanes de la Préhistoire, éditions Points, 2001).
 
 

Comment faire face au drame?

 
Détail de l'oratoire de Redon-Espic/ Marie Calonne 2018

 

 
B.P: Face à un drame on peut se poser la question: "pourquoi moi et que dois-je faire avec ça?"
Certaines personnes face à des drames peuvent être au bord du suicide et de se dire "où est l'issue? je ne vois pas d'issue." 
 
Le drame, forme francisée du grec, dont l'étymologie signifie "action, pièce de théâtre", laisse perplexe: et si la réalité n'était qu'ilusion?
Dans le bonus ci-dessous, Bruno répond à la question dans la vidéo ci-dessous , donnant des pistes tout en nous rappelant que face au drame, il nous faut l'affronter. Une fois celui-ci dépassé, nous somme une personne beaucoup plus solide...
 

L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

 

Bruno et le Périgord...

 
 
 
Cela fait bientôt 10 ans qu'il est arrivé dans le Bergeracois et plus exactement dans l'ancienne bastide de Lalinde où la Dordogne fut libérée du terrible Coulobre terrassé par Saint Front, l'évangélisateur du Périgord.
Il venait de Paris, et c'est ici, dans cette contrée du "clan des 4 armées" (Petrocores) que Bruno décide d'écrire une nouvelle page de sa vie en y installant son cabinet de psychologue en 2009.
 
 
B.P.: ...J'ai choisis la Dordogne pour y retrouver cette ambiance douce, accueillante et énergisante que j'aime tant. J'étais en quête d'un lieu propice au rêve, un écrin posé entre la terre et le ciel.
 
Quel est votre village "coup de coeur"?
B.P.: C'est Limeuil, avec ses jardins panoramiques qui sont situés au sommet du village. Le point de vue est magnifique sur la Dordogne et la Vézère. Il y règne une ambiance hors du temps propice à "être dans le moment présent."
 
limeuil, jardins, perigord
Crédits photo Les Jardins Panoramiques de Limeuil

 

 

Limeuil, là où s'enlacent les flots de la Dordogne et la Vézère; la vallée des châteaux à celle de l'Homme, sous un double pont pour alliance. Village placé sur une des voies de Saint-Jacques-de-Compostelle, village de la belle Isabeau de la Tour (séduisante espionne au service de Catherine de Médicis) et enfin, village classé parmi les 11 "Plus Beaux Villages de France" en Dordogne.
 
 

Alors...

Le cabinet du psychologue est-il en devenir d'une nouvelle typologie d'oratoire?
Allez-le prier pour savoir.

 

 

 

Clocher de Caudon

Clocher de Caudon

Ça tourne!!! Bruno avec Pierre Amendola/ Photo Marie Calonne

Ça tourne!!! Bruno avec Pierre Amendola/ Photo Marie Calonne

Partie du prieuré de Redon-Espic/ Photo Marie Calonne

Partie du prieuré de Redon-Espic/ Photo Marie Calonne

Un dernier repas... / Photo Marie Calonne

Un dernier repas... / Photo Marie Calonne

Photo Marie Calonne

Photo Marie Calonne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Cathie 18/12/2018 14:45

Très beau reportage et très jolies photos. Une bien belle région à visiter.
J'ai également regarder dans les yeux le grand drame de ma vie qui s'en ai aller... il m'a permis comme vous expliquez Mr Perret d'élever ma vie spirituelle. Merci beaucoup pour toutes ces explications. Lumière à vous.
Cathie du Languedoc Roussillon

Marie Calonne 19/12/2018 12:59

Merci Cathie pour ce témoignage!
Eh oui, le Périgord mérite d'être visité.
Bonnes fêtes ! ????????????????✨

T:+33 (0)681 747 735 - www.perigordnoirdemarie.com - -  Hébergé par Overblog